Une salade toute fraîche menthe, fenouil et pamplemousse (c’est dur de cuisiner quand on veut rédiger)

IMG_20160506_201252

… Oui, je sais, ce blog s’intitule « Pourquoi rédiger quand on peut cuisiner ? ». Mais voilà, la rédaction a pris le dessus depuis un moment, et le dépôt de la thèse doit avoir lieu dans un gros mois, alors c’est un peu la panique en ce moment. Cet été, je pourrais enfin vous raconter mon premier tempeh maison, mon kimchi maison, mon fondant au chocolat au tofu, mes essais de carrot cake vegan, et ceux de gâteaux au potimarron et tofu, mon riz aux épices et mes légumes à la citronnelle, mes updates de pain intégral au levain élevé dans ma cuisine… Mais en attendant, j’en suis là :

Plus précisément, j’ai passé cette étape là, j’en suis plutôt au moment de la ré-écriture, ce fantastique moment où tu relis tes 500 pages, chapitre après chapitre, en insultant copieusement le moi du passé qui a écrit de telles conneries que le moi du présent doit désormais reformuler. C’est très épanouissant.

Alors hier je commençais à en avoir marre de ne rien cuisiner, alors en sortant de la bibliothèque, j’ai mélangé plein de trucs pour ma première salade du printemps, qui a des airs de rouleau de printemps décortiqué. Dans cette grosse assiette on trouve à peu près :

  • un petit pamplemousse
  • un demi fenouil
  • 2 grosses poignées de pousses de soja
  • 100 gr de tofu
  • 3 brin de ciboule
  • les feuilles de 4 brins de menthe
  • du kimchi fait maison
  • une petite poignée de cacahouètes pilées
  • sauce soja (sauce poisson si t’es pas végétarien.ne)
  • huile de sésame toasté

Tout est découpé, émincé et mélangé, tout simplement. Attention à découper le pamplemousse dans un petit récipient ou directement dans ton assiette, l’idée c’est de garder un maximum de jus, c’est ça qui apporte l’acidité à la salade. Pour avoir une acidité un peu plus prononcée, tu peux aussi ajouter une cuillère à café de vinaigre de riz.

balcon

Voilà, y a plus qu’à déguster sur le balcon.

Maintenant, il est l’heure de retourner à la bibliothèque ;-)

[Réveillon] Repas vegan de réveillon

reveillon-2reveillonQue de retard à rattraper… 24 décembre, 16h, j’étais encore en train de jongler entre la rédaction de la thèse et la préparation du réveillon… Puis je suis tombée dans un trou noir la semaine suivante, où je n’ai pas touché un ordinateur de la semaine. Une semaine de cuisine et de bière, que demander de plus (à part des chapitres qui s’écrivent tous seuls) ? Cette année, pour la première fois, je prépare le réveillon. Vous me direz, dans mon cas, ça n’est pas vraiment un challenge, puisque nous étions deux à réveillonner : ma mère et moi. Alors pour corser les choses, j’ai tenté de tout faire moi-même de A à Z… L’objectif, c’était de faire une sorte de plateau repas où tout, de l’apéro au dessert, serait apporté en une seule fois sur la table, histoire de pouvoir me poser avec un verre de vin et ne plus avoir à me relever (aheum). Pari réussi.Lire la suite »