Lentil loaf ou terrine de campagne vegan pour frimer au repas familial

terrine vegan lentille lentil loaf

A force de publier des recettes sur les internets, on m’attend au tournant. Ce week-end, je suis rentrée dans ma région natale pour fêter mes 27 ans, et j’ai profité du fait de croiser mes deux parents pour préparer un repas à partir de ces choses bizarres que je publie. Verdict ? Après trois tranches de terrine et leur sauce BBQ, mon père pose sa fourchette « wow, on n’a pas l’impression d’avoir mangé végétalien ». Ma mère, qui n’avait demandé que deux parts « parce que j’ai pas très faim » se relève pour aller piquer une troisième tranche dans la cuisine : « c’est bon et c’est pas lourd en plus ». Victoire.

S’il y a bien un truc que je partage avec mes deux parents, c’est la passion pour la cuisine. Du côté de ma mère c’était déjà gagné : elle m’a initiée à la cuisine végétarienne quand j’étais gamine et, depuis que je lui ai fait découvrir que le bicarbonate associé au vinaigre, ça fait pschiiit, il n’y a pas de problèmes pour véganiser les pâtisseries. Le fromage mis à part, on cuisine finalement les mêmes choses, avec la même obsession pour les épices, les trucs bio et les légumes chelous. Du côté de mon père en revanche, le repas sans viande me paraissait être un défi plus important. (c’est bien, c’est pas du tout genré ce que je vous raconte). Mon père possède une collection impressionnante de pots Le Parfait dans sa cave et a une longue pratique de préparation de pâtés, terrines et tripes maison. Tu le vois le défi ?

Il fallait donc trouver un plat pas trop cher, qui se mange froid vu les températures, que je puisse si possible préparer à l’avance, et qui puisse rappeler des goûts qu’on estime « campagnards », la viande en moins. C’est comme ça que je suis partie en quête d’un pain de-viande-sans-viande, autrement nommé lentil loaf. Déjà, je peux frimer en mentionnant que 100gr de lentilles beluga apportent 100mg de magnésium, 8mg de fer et 24gr de protéines. Ensuite, pour le côté « la viande sans la viande », j’ai utilisé de la liquid smoke et une sauce BBQ faite maison. Et pour les saveurs « coucou c’est la campagne », je n’ai pas lésiné sur le persil, les champignons, le poivre, les oignons, l’ail et l’échalote. Au final, la préparation peut sembler un peu longue et fastidieuse à cause de la quantité d’ingrédients, mais les étapes sont simples, et tout peut être préparé à l’avance, sans se presser.

terrine vegan lentille lentil loaf

Terrine de campagne végétarienne

ou lentil loaf

Ingrédients

– 200 gr de lentilles (ici, lentilles beluga)
– 90 gr de flocons d’avoine
– 45 gr de farine semi-complète d’avoine
– 100 ml de lait de soja

– une carotte râpée ou coupée en petits dès
– un gros champignon de Paris émincé
– 1 oignon rouge émincé
– 2 échalotes émincées
– 2 gousses d’ail pilées

– Un cube de bouillon de légumes aux herbes
– Quelques feuilles de laurier

– Paprika (si t’as du paprika fumé ça doit être cool)
– Sel
– Poivre
– 1/2 cc de quatre épices
– 2 cc de liquid smoke
– 1 CS de persil haché
– 1 CS de ciboulette
– Poudre d’oignon et poudre d’ail, si t’en as qui traîne

– Sauce BBQ maison (la recette)

Pourquoi faire tremper les légumineuses ?
(point « le trempage c’est la vie »)

La première étape, c’est de rendre les lentilles plus digestes en les faisant tremper dans de l’eau la veille, toute la nuit par exemple. Le trempage des légumineuses va activer le processus de germination. En réduisant le taux d’acide phytique et les inhibiteurs d’enzymes des légumineuses, le trempage (ou pré-germination) les rend plus digestes, et permet une meilleure absorption des nutriments et des minéraux (en gros). Attention : avant de cuire les lentilles, il faut les rincer  et les cuire dans une nouvelle eau.

Donc, tu fais cuire tes lentilles avec de l’eau toute propre, le bouillon et le laurier, pendant 45 minutes. A la fin de la cuisson, tu enlèves le laurier et l’excédent d’eau (s’il en reste), tu ajoutes le lait de soja et les flocons d’avoine, et tu laisses gonfler un gros quart d’heure.

Côté légumes tu prends l’ail, l’oignon, les échalotes, et tu fais revenir tout ça dans un peu d’huile végétale. Tu ajoutes ensuite la carotte et le champignon, un petit peu de persil, et des épices. Tu fais cuire le tout environ 5 min. Il faut que tout se mélange bien pour que ce soit bien parfumé, mais l’objectif n’est pas d’avoir un truc tout cuit, tout mou et tout détrempé.

Tu écrases grossièrement ton mélange lentilles / avoine à la fourchette, tu ajoutes les épices (sel, poivre, paprika, quatre-épices), les herbes et la liquid smoke. Tu ajoutes la farine au fur et à mesure, puis tu ajoutes les légumes, tu mélanges bien, tu goûtes, tu ajustes les goûts jusqu’à ce que ça te convienne.

Pour terminer, tu mets le tout dans un plat qui va au four. Soit une terrine si tu veux vraiment frimer, mais ne possédant pas cette chose, j’ai opté pour un moule à cake rectangulaire recouvert de papier sulfurisé et c’est très bien aussi. Tu tasses la pâte de manière à avoir un truc uniforme et bien compact. Tu étales la sauce BBQ au dessus. Et tu places le tout au four à pour 45 minutes à 180°. Il n’y a plus qu’à laisser refroidir à température ambiante, puis à placer au réfrigérateur jusqu’au repas. Avant de servir, tu ajouter de la sauce BBQ et quelques herbes au dessus.

22072013-IMG_4638

Tu peux aussi t’amuser à préparer la terrine dans des moules à muffins pour faire des portions individuelles.

Publicités

2 réflexions sur “Lentil loaf ou terrine de campagne vegan pour frimer au repas familial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s