Le pesto d’ortie, c’est la vie.

Parfois, pour éviter de perdre toute santé mentale, il faut crafter une couronne de fleurs (Merci Baptiste pour la blague Don’t starve). Il faut partir loin, très loin de la bibliothèque. A la campagne ou dans la forêt. Et en profiter pour cueillir des trucs et voir comment ça goûte. Tout d’abord à la recherche d’ail des ours sans succès, ça s’est soldé par un gâteau aux fleurs d’acacia par ci (recette de base de gateau + des poignées généreuses de fleurs d’acacia lavées), une décoction de fleurs d’acacia par là… La meilleure recette de la semaine, ça reste le pesto réalisé avec les orties trouvées dans une clairière.

campagne

Pesto d’orties

– Deux grosses poignées (gantées) de feuilles d’orties
– 10 gr de noix
– 1 citron
– de l’huile d’olive
– du vinaigre blanc

ortiesD’abord, tu laves tes orties dans de l’eau bien vinaigrée, puis tu les rinces deux fois à l’eau claire. Si t’es un peu téméraire comme moi, tu peux t’amuser à plonger ta main dedans « pour être sure que ça pique plus ». Ensuite, c’est pas bien compliqué il suffit de mixer les noix et les orties, en ajoutant d’abord un trait de jus de citron et une cuillère à soupe d’huile végétale, et en ajoutant un peu plus de l’un ou l’autre au fur et à mesure pour modifier la texture et l’assaisonnement. Y a plus qu’à faire cuire des pâtes, à ajouter des dès de tofu à l’ail des ours, et à profiter, avant de retourner rédiger (dans la forêt).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s